Theft-01

Note : cet article est paru pour la première fois sur Marketing Dive.

Auparavant, il était facile de savoir quand le trafic non humain sapait vos revenus publicitaires. Jusqu'à récemment, les bots vivaient presque exclusivement dans des centres de données et effectuaient les mêmes actions au même moment. Un coup d'œil rapide sur le comportement des visiteurs vous indiquait si vous étiez la cible d'arnaqueurs.

Mais les bots d'aujourd'hui sont plus difficiles à repérer parce qu'ils sont explicitement conçus pour ressembler à des humains. Plus de 75 % de la fraude publicitaire provient de bots qui vivent sur des ordinateurs résidentiels, ce qui leur permet d'utiliser de vraies adresses IP humaines, de copier l'historique des achats et du navigateur de leurs hôtes et même de reproduire les mouvements du clavier et de la souris.

Malgré tous les efforts de ces bots pour se cacher, leur activité n'est pas totalement indétectable. Nous savons que certains comportements et mesures augmentent la vulnérabilité d'une campagne à la fraude, vous devriez donc vous méfier, vous pourriez avoir un problème de bot si l'une des quatre affirmations suivantes est vraie :

1.) Vos taux de fraude restent les mêmes entre octobre et janvier

Il existe une idée fausse répandue parmi les spécialistes du marketing, à savoir que la fraude affecte toutes les campagnes de la même façon tout au long de l'année. Ce n'est tout simplement pas vrai. Les taux de fraude augmentent lorsqu'il y a inadéquation entre l'offre et la demande de publicité. Ce décalage est particulièrement prononcé pendant la période des Fêtes, lorsque les annonceurs consacrent une grande partie de leur budget publicitaire numérique à des campagnes qui rivalisent pour attirer l'attention des acheteurs.

Il s'avère que le CPM et la navigation sur Internet n'augmentent pas beaucoup pendant les vacances. Donc, si votre trafic augmente, il est plus que probable que les bots comblent la lacune. Votre solution contre la fraude publicitaire devrait détecter davantage d'activités frauduleuses pendant les périodes de pointe - si ce n'est pas le cas, c'est presque certainement parce que les bots passent entre les mailles du filet.

2.) Vous utilisez beaucoup de sites d'extension d'audience

Si un éditeur utilise un site d'extension d'audience pour sécuriser le trafic à la fin d'une campagne, il y a de fortes chances que les bots utilisent ces sites pour vous escroquer davantage. Lorsque l'éditeur transmet l'annonce à un site d'extension d'audience pour répondre aux exigences de la campagne, ces sites achètent parfois du trafic de sources suspectes pour aider l'éditeur à satisfaire leurs demandes. Ce trafic acheté est souvent rempli de bots, dont beaucoup sont assez avancés pour voler les cookies des utilisateurs humains, ce qui leur permet d'être plus facilement pris en charge par des campagnes de re-ciblage et de voler encore plus.

3.) Vous faites beaucoup de publicité avec la vidéo

S'il y a une règle dans la fraude publicitaire, c'est que les bots suivent l'argent. Et il y a beaucoup d'argent dans la vidéo numérique en ce moment : les dépenses publicitaires pour la vidéo ont presque doublé depuis 2015. Ajoutez à cela le fait que la plupart des mesures les plus courantes pour mesurer l'engagement avec les vidéos sont inexactes ou obsolètes, et vous avez un environnement parfait pour l'activité des bots.

Les chiffres ne mentent pas - la fraude vidéo représente 64 % de toutes les fraudes publicitaires aux États-Unis. Mais cela ne devrait pas dissuader les annonceurs d'acheter des stocks de vidéos ; au lieu de cela, ils doivent simplement penser différemment à la manière et à l'endroit où ils les achètent. En travaillant directement avec les éditeurs, vous pouvez minimiser le nombre de bots qui détournent avec succès vos dépenses marketing, mais cela ne garantira pas le type d'environnement sans fraude qu'un vecteur de détection de bot permettra.

4.) Vous êtes en mesure de « résoudre » les problèmes de fraude sans voir votre trafic diminuer

Si votre logiciel de détection de bot a signalé des scripts malveillants mais que le nombre total de vos impressions reste le même, vous avez toujours un problème. Est-il vraiment possible que les adresses IP que vous avez mises sur la liste noire aient soudainement été appariées à de nouveaux visiteurs réels en même temps ? Ne tombez pas dans le piège de croire que les humains ont comblé le vide - croyez-nous, ils ne l'ont pas fait. Votre trafic devrait et va diminuer, et cela ne devrait pas être un motif d'inquiétude - cela signifie que vous diffusez des publicités à un pourcentage plus élevé de téléspectateurs humains et que vous dépensez moins d'argent pour atteindre le même nombre de personnes.

Presque tous ceux qui font de la publicité en ligne sont confrontés à une forme de fraude publicitaire. En vous concentrant sur l'obtention d'impressions réelles des publics que vous ciblez, vous pouvez réduire votre exposition à la fraude et économiser de l'argent en même temps.

Tagged: en francais